Français

BIO

Alors qu’il se la joue hip-hop depuis maintenant plus de 5 ans, Pierre the Motionless n’est en fait qu’un français qui fait de la musique que même votre vieille tante aigrie pourrait aimer. 

Le succès de ses beats tient autant à leur forte teneur en mélodie qu’aux possibilités d’écoutes décuplées par le réseau qu’il s’est forgé en organisant des concerts et en produisant des instrus pour des artistes du monde entier.

En 2007 il fonde le collectif amiénois Motionless avec lequel il réarrange ses compositions en version groupe (claviers / trompette / scratch / machines / rap) et sort en 2009 l’album « The inertia of an accent at rest » sur lequel le groupe accueille une belle palette d’invités issus de la scène Alt Rap américaine.

Il continue à produire en solo pour d’autres artistes en parallèle, et c’est dans ce cadre qu’il commence sa collaboration avec le MC américain Swordplay, qui aboutira 5 ans plus tard à leur album Tap Water. Les critiques spécialisés reconnaissent l’album de manière unanime, comme en atteste, entre autres, sa présence dans une quinzaine de TOP albums 2013 en Europe et ailleurs.

C’est ce disque qui marque également la rencontre avec Francis Esteves, gérant du label Dora Dorovitch qui signe l’album en vinyle. Francis découvre qu’il a de commun avec Pierre une réelle volonté de mettre en avant la scène Hip-Hop alternative en France, et lui propose d’intégrer Dora Dorovitch en tant que co-Label Manager à l’issu de quelques mois de travail acharné sur Tap Water.

Pierre the motionless, en quelques chiffres, c’est une présence sur plus de 20 projets discographiques, des concerts sur 3 continents, 1 label, 1 réseau, et chaque jour 2 ou 3 cheveux en moins.

08

Un petit échantillon des endroits où Pierre the motionless a joué

Europe
mö.e. vienna, austria
windows. brussels, belgium
fatal. praha, czech republic
le batofar. paris, france
le lieu unique. nantes, france
le périscope. lyon, france
l’ouvre boîte. beauvais, france
zoro. leipzig, germany
103 club. berlin, germany
exhaust. trier, germany
oetinger villa. darmstadt, germany
willemeen. arnhem, netherlands
parkhof. alkmaar, netherlands
trelbhaus. luzern, switzerland
kaaf. frauenfeld, switzerland
boa. luzern, switzerland

 
Amérique du Nord
call the office. london (on), canada
glue pot. ottawa (on), canada
the silver dollar. toronto (on), canada
wally’s tavern. guelph (on), canada
vinyl lounge. montreal (qc), canada
tj arte y rock cafe. tijuana, mexico
space gallery. portland (me), usa
the mojos. richmond (va), usa
the hidden house. phoenix (az), usa
hard hat. las vegas (nv), usa
reuben’s cantina. reno (nv), usa
kings records. fresno (ca), usa
kava lounge. san diego (ca), usa
johnny v’s. san jose (ca), usa
kaos network. los angeles (ca), usa
honey hive gallery. san francisco (ca), usa


Afrique
institut français. meknes, morroco

546998_10151255169998556_32090547_n

Quelques uns des musiciens avec lesquels Pierre the motionless a partagé la scène
buck 65 (warner, anticon…)
eric truffaz (blue note)
astronautalis (fake four inc)
2mex (the visionaries, project blowed)
qwel and maker (galapagos4)
a band of buriers (decorative stamp)


Quelques musiciens avec lesquels Pierre the motionless a tourné
ancient mith (subversiv, ponowai flora, anette…)
thesis sahib (grimm image, clothes horse records)
james p honey of “a band of buriers” (decorative stamp)
james reindeer (decorative stamp)
funken (platinum records)
babelfishh (subversiv, mism, knertz…)
soso (clothes horse records, endemik)
moshe (milled pavement)
brzowski (milled pavement)

IMG_1343

Advertisements